Les banques en ligne en chiffre

La clientèle des banques digitales ne cesse de se multiplier, Internet ainsi que les smartphones y ont largement contribué. Les derniers sondages parlent de deux millions d’adhérents aux banques digitales.

ING Direct à la première place

Banque en ligne en chiffre

Plus de 2 millions français ont ouvert un compte auprès d’une banque en ligne depuis le lancement de ce concept. Bien évidemment, la plupart de ces adhérents disposent déjà d’un compte bancaire auprès d’une banque traditionnelle. Parmi les banques virtuelles qui se démarquent actuellement, on cite ING Direct, une filiale du groupe néerlandais ING. Elle affiche actuellement 860.000 clients, un chiffre qui le propulse à la première place des banques virtuelles actuellement. Il y a ensuite CortalConsors, la filiale de BNP Paribas, qui compte 550.000 clients.

Un chiffre encore à la hausse dans les années à venir

Avec le développement de la technologie ainsi que les divers avantages de la banque virtuelle, les spécialistes prévoient une hausse considérable des adhérents dans les années à venir. Sur ce point d’ailleurs, chez Axa Banque, un objectif de 1,4 millions est prévu pour l’année 2015. Il est à noter que Boursorama Banque, Monabanq et Fortuneo terminent la marche des cinq premières banques virtuelles en France avec des chiffres entre 250.000 et 300.000 clients à l’heure actuelle.
La banque digitale se développe bien en France actuellement. Bien qu’elle n’arrive pas encore à concurrencer les banques traditionnelles, elle comptabilise actuellement 2 millions d’adhérents.

L’abonnement internet et les services bancaires en ligne

Souscrire un abonnement internet auprès d’un fournisseur est indispensable et disons-même obligatoire pour toute personne passionnée par les services des banques sur internet. La question ici est de savoir si en plus de cet abonnement auprès du fournisseur, il est également indispensable de payer un abonnement auprès des banques à distance ?

Chez Boursorama Banque par exemple, aucune facture mensuelle ou annuelle n’est établie pour un abonnement internet lorsque les clients exécutent les différentes transactions bancaires. Peu importe que ce soit pour une gestion de compte, un paiement, une demande de découvert, une fourniture de carte bancaire ou toute autre opération, les frais d’abonnement internet n’existent pas autant auprès de cette banque virtuelle que chez la plupart d’autres banques en ligne d’ailleurs.

Bien que ce soit quelques fois contraignant pour toute personne de décaisser de l’argent chaque fois pour bénéficier de l’internet, sans doute il y a pas mal d’avantages à gagner derrière une connexion internet, surtout dans le cadre des services bancaires en ligne.

Les offres sur internet sont plus économiques que les offres des établissements traditionnels, surtout qu’il revient au client le droit de faire certaines transactions, n’importe quel jour sur les 7 jours de la semaine.
Si les banques en ligne s’évertuent à amener les clients à contrôler tout le temps leur compte, ce n’est pas seulement pour les besoins de transparence ; mais c’est aussi une manière de les inviter à faire attention à leur budget faute de quoi, les titulaires de compte peuvent se retrouver dans le rouge.